ARTICLE OFFERT PAR MAGALIE BAK SAVOYE, FONDATRICE DE MYFAMILYPASS.CH

 

Vous aviez eu l’idée en début d’année 2020? Vous vous étiez dit “c’est maintenant ou jamais! Je me lance, je démissionne tant de ma vie de salariée que de ma vie unique de maman au foyer”. Oui, vous aviez envie de créér votre propre entreprise!

Cette idée avait germé, vous voyiez vos ailes commencer à s’ouvrir, vous souhaitiez prendre votre envol, vous l’avez pris, vous voliez et là patatra un gros méchant – le covid et sa crise – a réduit votre début d’entrepreneuriat. Catastrophe! Tout est remis en cause! Avez-vous fait le mauvais choix? Auriez-vous dû vous lancer plus tard? Auriez-vous dû attendre d’être plus sûre? Sereine? Tranquille et à l’aise financièrement?

Je vous dis de but en blanc:  Non!

Si c’était votre moment et votre décision, alors il n’y avait pas de meilleur instant pour vous lancer.  Et oui, ce n’est peut être pas le plus propice d’un point de vue extérieur mais ça l’était pour vous. En tant qu’entrepreneur et fille d’entrepreneur, je vous partage trois leçons de vie transmises par ce dernier.

Le premier conseil que vous devez apprendre en tant qu’entrepreneur est de suivre votre intuition. Si votre intuition vous avait dit : “Go, c’est le moment!”, alors c’était le bon moment. Votre intuition ne vous fera jamais défaut. Parole de rationnelle que je suis!

Le deuxième point important que je vous dévoilerai est que cette crise vous fera rebondir plus vite que vous ne le pensez et elle vous permettra d’être innovante et créative. Le confinement imposé par ce virus n’est qu’un petit arrêt temporaire, mais il y en aura certainement d’autres – non pas de covid mais d’arrêts.  Donc, au moins, vous l’avez dès les premiers moments. Prenez-le comme bénéfique car des moments de doute, vous en aurez sur votre chemin d’entrepreneur. Parole d’entrepreneure que je suis!

Enfin la dernière astuce que je vous partagerai est de choisir les bons réseaux . Il y a plusieurs types de réseaux: le réseau financier (qui peut vous soutenir, les aides, les associations de financement, les banques), le réseau qui vous donne des idées (les mentors, Youtube, les conférences foisonnent de bonnes personnes qui peuvent vous donner un peu d’impulsion). Et il y a un réseau très important, celui que je connais le mieux et que je vous conseillerai de ne pas négliger: c’est un réseau non pas orienté business mais un réseau de bienveillance, de partage, un réseau d’entraide.

Je l’ai trouvé personnellement au sein des Mampreneurs au travers de différents ateliers, des MamTandem, des MamLab, du groupe en ligne, des interactions entre les membres. Ce réseau, je l’ai apprivoisé, cela fait des années – depuis que je suis maman – que je suis dedans et simplement quelques temps que je participe. Et je lui dis Merci. C’est un réseau de soutien, d’écoute et de partage.

Ce dernier conseil – choisir un réseau d’entraide bienveillante – est sûrement celui que vous je vous encourage le plus à appliquer.

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2020 Association suisse des Mampreneurs. L'audace de se réaliser. Uniques. Ensemble. - Made by Siiimple.

Nous contacter

Sending

Connectez vous à l'aide de vos identifiants de Mampreneur

Forgot your details?