FAIRE UN DON DEVENIR MEMBRE

Les critères d’une journée réussie

“Hmmm… pas très productive, cette semaine.” “Je n’ai pas fait grand chose aujourd’hui.” “Il ne s’est rien passé ce mois.” “Hier, je n’ai pas brillé par mon efficacité.”

Combien de fois n’ai-je pas entendu (et dit moi-même…) une variante de ces jugements? Avec chaque fois, en sous-titre implicite, le reproche du “pas assez”. Pas assez productive, active, efficace, pas assez combative, engagée, forte, pas assez concentrée, déterminée, structurée, pas assez de ventes, de likes, de contacts.

Le monde professionnel, construit à partir d’une énergie masculine, est fortement axé sur “le faire”, les actions et résultats extérieurs à nous. C’est évidemment important, nécessaire, mais est-ce suffisant? Qu’en est-il de “l’être”, les ressentis, l’état intérieur?

Depuis les années 70 (soit un demi-siècle déjà), l’éducation basée sur la discipline positive se développe, d’abord aux Etats-unis bien sûr, puis en Europe. Fondée sur le respect des besoins de l’enfant et de l’adulte, la coopération et la communication, elle vise le juste milieu entre fermeté et bienveillance, en évitant les extrêmes laxistes comme autoritaires. Une de ses caractéristiques est la posture résolument encourageante et soutenante (par opposition à cassante voire humiliante).

Qu’on connaisse ou non les fondements théoriques de l’éducation positive, en tant que mamans d’aujourd’hui, nous sommes toutes imprégnées par ce courant. Nous avons toutes râlé sur une maîtresse qui souligne tout ce qui ne va pas sans jamais relever le positif. Nous avons toutes encouragé notre enfant en insistant sur ses progrès, même si le résultat n’est pas encore au top. Et probablement que nous avons toutes aussi déjà élevé la voix face à notre enfant, posture non conforme aux principes de l’éducation positive…

Retour sur nous et notre reproche implicite de “pas assez”. Encouragement et soutien ne nous semblent pas destinés… Pourquoi fonctionnons-nous plus souvent avec le bâton envers nous-mêmes?

Nos jugements, décisions et finalement actions sont dictés par nos valeurs. Ce qui est important pour nous va orienter notre regard, notre appréciation, notre vie et nous mettre en mouvement. Du coup, la question de fond est: qu’est-ce qui est important?

Télécommande, pause. Qu’est-ce qui est vraiment important pour toi? Dans ton business, dans ton quotidien, dans ta vie, qu’est-ce qui est vraiment important pour toi?

D’un seul coup, tous ces mots qui se retrouvaient collés derrière le “pas assez” deviennent relativement insignifiants. Ils ne sont pas tous à jeter, mais peu caracolent en tête de liste. Pas vrai? Tout devant, qui ouvrent la marche, on trouve des “choses” bien plus profondes (on pourrait même dire importantes…) comme l’amour, la liberté, le partage, la bienveillance, la santé,… Evidemment, chaque liste de ce qui est vraiment important est personnelle et unique (et évolutive aussi!), mais productivité ou concentration figurent rarement dans le top 5.

Si on jugeait plus souvent notre journée, notre semaine, notre vie sur la base de ce qui est vraiment important pour nous, ça donnerait quoi? J’ai comme l’intuition qu’on passerait moins de temps à se reprocher des actions pas assez entreprises, et plus de temps à valoriser tous ces moments pendant lesquels, d’une manière ou d’une autre, on nourrit ce qui est vraiment important. Parfois par l’action, parfois par une simple bouffée d’amour ou de créativité, un mot doux ou un sourire, une pensée, une respiration, une présence.

Tout comme on ne peut pas vivre d’amour et d’eau fraiche, on ne peut pas se contenter d’être. Mais clairement, faire, faire et faire encore ne suffit pas. C’est comme pour les bébés, il faut un doux mélange de masculin et de féminin pour que le résultat soit parfait 😉

Cet article a été rédigé par Joëlle Dey-Boada.

Multi-entrepreneure, Joëlle a à coeur d’inspirer les femmes à incarner leur puissance avec conscience pour contribuer pleinement à la création d’un monde meilleur.

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2021 Association suisse des Mampreneurs. Made by Unyque.ch et Siiimple  avec | Vidéo © Free Stock Video

 

Nous contacter

Sending

Connectez vous à l'aide de vos identifiants de Mampreneur

Forgot your details?